cbd

Le secteur du CBD : l’essentiel à savoir

Depuis l’Antiquité, l’esprit scientifique des humains a pu extraire diverses substances de son environnement pour des fins médicales, accomplir des rituels ou seulement profiter d’une bonne méditation. Ce procédé s’est enrichi au fil du temps, et s’étoffe encore avec les avancées technologiques actuelles. L’industrie du CBD est en plein essor. Aujourd’hui, la vente de cannabidiol a largement conquis le marché français. De nombreux acteurs sont présents dans son circuit de distribution, allant des grossistes B2B aux revendeurs.

Le marché du CBD : un marché prometteur

D’après le syndicat professionnel s’y afférant, le nombre de boutiques commercialisant du CBD a doublé en deux années seulement. Bien que le premier point de vente pour distribuer des produits CBD soit arrivé en France en 2017/2018, il a défrayé la chronique. Ainsi, le marché est aujourd’hui estimé entre 15 et 200 millions d’euros, mais selon les estimations des professionnels du secteur, il devrait atteindre 1 milliard d’euros dans approximativement deux ans. En d’autres termes, l’industrie est très profitable à tout point de vue.

Cela, notamment parce que les législateurs ont publié un rapport sur la question en début de l’année 2021 pour assouplir les règles imposées à l’industrie. Leurs exigences concernent particulièrement : la licence pour la culture, l’importation, l’exportation et l’utilisation de toutes les parties de plantes de chanvre à des fins industrielles et commerciales ; l’annulation du seuil de 0% de THC dans les produits finis et l’établissement du seuil le plus élevé pour les cultures de cannabis, 0,6% à 1% dans les territoires d’outre-mer, le THC connaît un développement considérable dans les plants avec le réchauffement climatique.

En fait, comme la Cour de justice européenne l’a examiné en novembre 2020, en plus de sa complexité, la règlementation en France entre en contradiction avec le droit européen. Jusqu’à présent, sur les territoires français, tant qu’il contient des fibres et des graines de chanvre, il ne peut pas être commercialisé sauf si le taux de THC présent est inférieur à 0,2%. Quant aux produits finis, tels que les huiles, les crèmes, etc., ils doivent être totalement exempts de THC.

Bien que cette décision de la Cour européenne de justice ait ouvert des éventualités aux spécialistes du secteur, le profil de revendeur de CBD demande encore de la prudence, et surtout, nécessite une connaissance de base ferme du point de vue juridique et réglementaire.  On peut citer https://pro4you-cbd.com/fr/ comme un revendeur en règle et assurant la qualité de ses produits.

fleur de cbd

Être revendeur de CBD : comment ?

Le CBD étant utile dans divers usages, quel que soit votre secteur d’activité (cosmétique, animalerie, etc.), ce marché peut vous correspondre. De plus, il n’est pas nécessaire d’ouvrir un magasin CBD pour vendre, car ce produit trouvera sa place là où les clients en demandent.

Ainsi, que ce soit par le biais d’un magasin ou d’un réseau professionnel, il est tout à fait possible de devenir un revendeur de CBD. Autrement dit, dans un premier temps, il se doit d’abord de vous poser quelques questions pertinentes pour la compréhension de vos capacités et de vos intérêts. Cette méthode est continuellement recommandée à chaque démarrage de nouveau projet. Par conséquent, demandez-vous d’abord si vous avez des clients qui acceptent le CBD, si votre réseau est suffisamment important pour réaliser des ventes substantielles, et si vous avez les ressources financières pour mener à bien de tels projets.

Dans ce marché très concurrentiel, vous devez également choisir la marque et le produit qui vous conviennent, ainsi qu’une variété de produits et de qualité. Se documenter sur le CBD pour comprendre ses bienfaits et maîtriser son vocabulaire sont donc très cruciaux, afin de devenir un professionnel compétent capable de donner des conseils significatifs aux clients potentiels : des recommandations personnalisées. Enfin, être distributeur de CBD en France, c’est aussi être en totale conformité avec la loi. En fait, même si le CBD est légal en France, il l’est sous certaines conditions. Par conséquent, avoir une certaine familiarité avec les lois de la CDB est indispensable.

Les grossistes de CBD

En principe, les grossistes de CBD revendent tous les produits liés au cannabidiol à des détaillants, à des particuliers, à des marchands. Acheter de grandes quantités de produits auprès de grossistes vous permet d’obtenir des produits de qualité à un prix plus avantageux. Effectivement, plus la quantité achetée est élevée, plus le coût de vente au détail est bas. Les grossistes sont généralement des producteurs et des fournisseurs de CBD qui sont chargés de stocker les marchandises puis de les expédier dans les plus brefs délais.

Cependant, les grossistes peuvent également vendre des produits aux fabricants afin qu’ils puissent traiter le CBD. Tout ce processus est appelé vente en gros. Plus précisément, les grossistes vous permettent d’acheter des produits en vrac à un prix unitaire bien inférieur au prix unitaire facturé par un magasin CBD traditionnel ou un propriétaire de magasin CBD.

De plus, vous pouvez également trouver des grossistes spécialisés dans la distribution de cigarettes électroniques CBD et d’huile de cannabidiol. De même, vous êtes aussi en pouvoir d’acheter des liquides pour e-cigarette CBD aux saveurs étonnantes auprès de ces grossistes.

Il convient de souligner que, comme les e-liquides CBD, les autres produits à base de cannabidiol qui vous sont fournis, ont une composition d’ingrédients de haute qualité, de CBD sans THC et d’extraits de variétés de chanvre autorisées. De manière générale, tous les produits présents dans les magasins CBD peuvent être objet de vente en gros. Les produits en CBD peuvent prendre plusieurs formes : les fleurs de CBD, les cristaux de CBD, l’huile de CBD, l’huile de cigarette électronique, les cosmétiques CBD, l’infusion de CBD, les capsules ou compléments alimentaires CBD, la boisson au CBD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.